Depuis l'enfance, deux passions animent Henri Bernier : la nature et la peinture.
Tout d'abord peintre en lettres, Henri réalise des meubles peints, puis explore le dessin, la peinture et le vitrail.
Toujours avide de défis de la création, il commence à travailler le bois en autodidacte. Ses découvertes l'amènent à la technique de l'incrustation. Attention ! rien à voir avec la marquetterie : le support de bois (le panneau) est creusé selon les formes du dessin prélablement exécuté. Dans ce "creux" les fines lamelles de bois de couleurs différentes viennent s'incruster dans cette espace.
La recherche d'essences de bois est importante puisque toutes les couleurs sont naturelles.

Lire un article sur Henri : le journal du Périgord (PDF)